• Burqa

    Je ne suis pas un fervent défenseur du port de la burqa, mais je n'y suis pas opposé pour autant.
    Perdre le temps du citoyen par des procédés liberticides visant simplement à diviser pour mieux régnier, et occulter les vrais problèmes de notre société, comme le système monétaire par exemple, voilà ce que recherchent nos dirigeants. Et comme toujours le peuple plonge...

    Je vous propose deux courtes vidéos sur le sujet. La première est une sorte de petite bombe lâchée par Bertrand Louvel (président de chambre à la Cour de cassation) en pleine commission lors de la Mission d'information sur la pratique du port du voile intégral sur le territoire national Français (09/12/2009).
    Et la seconde, une solution pour détourner la loi interdisant la burqa. Il y a peu il était en effet très citoyen de se couvrir le visage en public...


     

     

     

     

     

    « Soyez un bon citoyen, heuu... pardon, un bon consommateur.Les Pompiers pour la Vérité »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    el guoso
    Lundi 1er Février 2010 à 15:13
    Enfin une parole sensée dans ce débat! j'imagine que la commisson de pacotille, chargée non pas de dire s'il faut ou pas interdire le port du voile intégral, mais de trouver comment l'interdire sans encourir la censure du Conseil constitutionnel et la condamnation de la CEDH, a du tomber des nues en découvrant que l'un des premiers magistrats de France étaint contre le principe de l'interdiction!
    2
    elguoso
    Lundi 1er Février 2010 à 15:45
    sur la deuxième vdéo: le procédé est astucieux, masi c'est là un abus de droit. De plus, elle fait du tort à sa cause car, en refusant de montrer son visage lorsqu'elle se présente dans les administrations, elle refuse de respecter la la laïcité laquelle auorise (jusqu'à présent et excepté la loi sur le voile dans l'école) le libre port des signes religieux seulement si ce port ne nuit pas au bon fonctionnement du service public. il ne faut pas tout mélanger: si la loi en cours d'élaboration prête à contestation, c'est parce qu'elle envisage l'interdiction dans l'espace public: elle fait de la religion une affaire strictement cantonnée à la sphère privée alors que la laïcité française impliquait une non intervention de l'Etat (sauf trouble à l'ordre public et incompatibilité avec les exigences liées au bon fonctionnement des services publics). Or, come le disait très justement Arendt" il ne suit pas nécessairement de là (c'est-à-dire de la séparation de l'Eglise et de l'Etat) que cette séparation a transformé la religion entièrement en une affaire "privée". Ce type d'intimité dans la religion se produit seulement quand un régime tyrannique interdit le fonctionnement public des églises et refuse au croyant l'espace public où il peut apparaître avec d'autres et être vu par eux. Le domaine public-séculier, ou la sphère politique, à proprement parlé, a et laisse une place pour la la sphère publique-religieuse. ..."
    3
    gely
    Lundi 1er Février 2010 à 19:03
    Je ne trouve pas la vidéo de Bertrand Louvel explosive,il fait référence à Charles 10,!? depuis il y a eu la  "République",  les lois et les principes sont différents, et puis merde, il ne faut pas tout mélanger,nous avons colonisé l'Algérie pendant 132 ans pour ("ses richesses"), pas pour le reste,   la France n'avait rien à foutre du voile en Algérie comme du reste;  Je suis pour toutes les libertés celle du voile aussi mais il y a des règles et des lois républicaines POINT FINAL.
    Pour la 2°vidéo rien ne prouve que cette Femme est Musulmane,
    c'est peut- t'être une provocatrice de la République,ou encore sachant qu'aujourd'hui il y a des caméras partout elle veut se cacher pour ne pas être reconnue par son cocu de  Mari ,ont ne sait jamais, bref dans tout les cas elle fait du tort à ses
    principes,mais en aucun cas à sa religion puisque le voile et la bourka n'est pas imposé dans le Coran ,
    A mon avis ces gens là ,sont des complices idéale pour Besson. et comme lui ils nous font chier. 
    4
    elguoso
    Lundi 1er Février 2010 à 19:49
    L'intervention est explosive au sens où on a là le Président de la Cour de cassation dont, à moins d'être dans le déni, la connaissance du droit en général, des principes réplucains ne peut être mise en doute. Ainsi, avoir au sein d'une Commission chargée de trouver une justification à l'interdiction du port de la burqa, cette voix là qui s'élève, c'est déjà en soi significatif et laisse présager soit une censure du Conseil constitutionnel, soit une condamnation par la Cour européenne des droits de l'homme. De plus, certes il fait référence à Charles X, mais ce n'est pas l'essentiel de son argumentation. C'est même anecdotique. En revanche, ce sur quoi il insiste, c'est sur l'Algérie. Comme tu le dis,  l'Algérie é été une colonie française jusqu'en 1962: cela signifie - et ce qu'il veut dire - que jusqu'à cette date, elle était soumise aux principes de la République française, et notamment à la loi de 1905. Le but ici recherché est évidemment de souligner le fait que la laïcité n'interdit pas le port de la burqa dans l'espace public et donc, que l'interdiction envisagée ne peut se faire sur ce fondement.
    Quand àla deuxième vidéo, que la personne soit une provocatrice, cela ne fait aucun doute. En revanche, d'une parler de "son cocu de mari", c'est dire n'importe quoi. D'autre part, décider ce que dit le Coran ou pas, c'est précisément renoncer à la laïcité: l'Etat n'a pas à se faire l'interprète des livres religieux puisque la laïcité l'empêche de se prononcer sur les questions qui relèvent de la sphère spirituelle. Bien sûr, les non-équipés pour penser relèveront que le Conseil National Musulman valide cette interprétation mais c'est oublier d'abord que la création de ce conseil vise précisément à justifier les empiètements de l'Etat sur le religieux (il n'est sollicité que pour ça). C'est surtout faire fî du fait qu'il appartient à chacun de déterminer les obligations que lui impose sa religion: dans un etat de droit, les croyants ne sont pas juridiquement lié aux instiutitons religieuse. Les autorités étatiques n'iront pas sanctionner le croyant qui ne se soumet pas à telle obligation admises par le Conseil National des musulmans: je ne vois pas au nom de quoi, elle pourrait faire l'inverse, c'est-à-dire interdire une pratique qui est tenue pour religieuse par le croyant mais non par ce Conseil. Enfin, il me semble que c'est toi qui, en parlant de "ces gens là" fait le lit de la politique de Besson: dire" ces gens là", c'est toujours parler d'une différence sur le mode de l'intolérance.
    5
    el guoso
    Mardi 2 Février 2010 à 17:18
    petite rectification: j'ai lu la présentation trop vite. Bertrand Louvel n'est pas le Premier Président de la Cour de cassation mais un Président de chambre. Cela dit, ça ne change rien à l'importance symbolique de son opposition.
    6
    Mardi 2 Février 2010 à 22:03
    J'aime voir des débats animés comme ceux là! Merci pour vod interventions, elles nous font avancer.
    7
    gely
    Jeudi 4 Février 2010 à 17:28
    A El guoso,OK dire son "cocu"de Mari c'est n'importe, quoi de ma part c'est une forme d'humour et aussi de provocation, peut'être que je me suis mal exprimé mais soit sur que chez moi il n'y apas le moindre racisme, j'ai déja eu l'occasion de l'écrire, dans ma Famille il y  a plein de "c'est gens là" de races et de religions différentes, entre nous il n'y a aucuns problèmes, et justement le sujet soulevé par Besson me gonfle et me fait peur.
    8
    gely
    Vendredi 5 Février 2010 à 11:57
    Pour en revenir au voile, il y a une différence entre le voile qui ne laisse apparaitre que les yeux,et le foulard, je me souviens dans les années 50à70 les Femmes, les jeunes Femmes, et les jeunes Filles ,parfois portait un foulard, celui-ci était considéré comme un vêtement à part entière et de coquetterie, lorsque avec ma Mère nous allions à l'église,elle, et mes soeurs portaient de très jolis foulards,du reste la coutume précisait qu'à l'intèrieur  de l'église les hommes devaient être découverts,par contre les Femmes devaient garder la tête couverte d'un foulard, pour cette raison,mes soeurs mettaient le foulard juste pour rentrer à l'église puis une fois déhors elles le mettaient dans la poche .
    qui peut confirmer mes souvenirs.
    9
    Mercredi 17 Mars 2010 à 21:07
    absolument ! tous ceux qui ont connu cette époque proche (moi par exemple) peuven tle confirmer, ma mère en portait systématiquement pour sortir, j'en ai encore imprimés fantaisie de fleurs ou de galions, les vieilles ou les bigotes le portaien en noir (à l'époque  les veuves ou les bigottes étaient les seules femmes à s'habiller tout en noir, comme font aujourd'hui la totlalité des jeunes femmes ..... c'est un symptôme de quoi docteur ?), quand ils étaient de soie on appellait ça "un carré de chez Hermès", et c'était un "accessoire de mode", personne au grand jamais n'aurait eu l'idée d'appeller ça un "voile", at pas davantage de le qualifier d'islamique. Quand ça a commencer à passer de mode on le qualifiait de "soviétique" par contre, car les babouchkas coutinuaient à s'habiller ainsi jusqu'à la chute du Communisme.
    10
    Samedi 20 Mars 2010 à 11:55
    Merci pour ces infos Esperantulo.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :